IMG_0278_medium2

IMG_0289_medium2

IMG_0305_medium2

 

Jubia est tout droit sortie du manga « Fairy Tail » (oui, encore… lui!). Pour celles (et ceux) qui ne connaissent pas : « Fairy Tail » est un shonen manga écrit et dessiné par Hiro Mashima. Il y est question de magie, de quêtes et de missions. Des hommes et des femmes capables de manipuler la magie, évoluent parmi le commun des mortel. Pour mieux les contrôler, des guildes (endroits où les mages se réunissent et font des travaux pour gagner des joyaux) ont été créées et mises sous la responsabilités du conseils des mages (par l’intermédiaires des maîtres de guildes). Outre la nécessité de contrôler des mages, ce réseau a d’autres utilités. Il permet de fournir un large choix de mages au client, et de nombreuses missions aux mages par le biais de petites annonces. Parmi les nombreuses guildes, une d’entre elle fait particulièrement parler d’elle : Fairy Tail.

Jubia Lokser est une Mage d’Eau, qui, avant de faire partie de Fairy Tail, était une mage de Rang-S de la Guilde Phantom Lord où elle était l’une des 4 éléments. On la surnomme la « Fille de l’eau ».

Jubia est né de l’envie de gâter Shirley, ma parfaite partenaire de (crimes) tricot. Dans le cadre de notre swap de Noël, je savais qu’elle souhaitait un bonnet et une paire de mitaine qu’elle ne se prenait pas le temps de faire… Quant au motif, je l’ai trouvé dans un vieux magasines de ma grand-mère. Une vieille photo, sans explications. J’ai eu beaucoup de mal à le transcrire mais… La persévérance aide beaucoup.

Jubia n’aura muri qu’en quelques semaines : le temps de le tricoter, de l’écrire et surtout d’admirer les chefs d’oeuvre de mes patientes et courageuses testeuses. Merci aurore, Caro, Cilou. Merci Marie, Manu et Marie-Lorraine. Merci Fidjipassion et Audrey. Merci Cécile etLydie. Merci Maryse.

Jubia, c'est ici : les mitaines, le col et le bonnet. Chaque pièce est à 3.90 Euros

Et si vous achetez les 3 ensemble (en utilisant le 'Add to card'), le prix total sera réduit de 30%.

Je vous embrasse bien fort.

 

J’espère vous avoir donné envie de le mettre sur vos aiguilles. Et aussi de le lire ! Vous me raconterez, si vous avez aimé ?